Le site de Teresa KEORB

Étudiante en Théologie

Catholique et orthodoxe

Pourquoi ce site ? Ami internaute, voici mes réflexions et des textes écrits dans le cadre de mes études de théologie. Mon but est de faire aimer Jésus.


Philosophie et théologie
mes outils de travail :
ma biblio
Auteurs, œuvres,
citations, résumés,
commentaires..
icone dico
mon dico

Définitions des mots
selon les philosophes,
courants de pensée...

DIVORCÉS REMARIÉS : DES TEXTES QUI PEUVENT CHANGER

Le Catéchisme

Pour remplacer l'ancien catéchisme sous forme de questions-réponses qui était resté le même pendant de longues années, le nouveau Catéchisme de l'Église Catholique (CEC) a été publié en 1992 sous l'impulsion du Pape Jean-Paul II. Sa version finale est sortie en 1998. Mais il a continué à évoluer depuis. Pour montrer que l'Église Catholique est vivante et non figée, le Pape François a demandé en septembre 2017 - pour le 25e anniversaire du CEC - la révision de l'article sur la peine de mort. En effet, il l'indiquait comme tolérable dans certains cas. Début août 2018, une modification a donc été entérinée par l'Église qui s'y prononce cette fois clairement contre la peine de mort.

Cette évolution permet d'en espérer d'autres. Il y a en particulier la question de la soi-disant excommunication des divorcés remariés. La majorité des catholiques et de prêtres voudraient la voir lever, et beaucoup ne la suivent pas dans les faits. Or, l'Église Catholique est secouée aujourd'hui par de terribles scandales sexuels... celui de la pédophilie des prêtres a éclaté de façon particulièrement aiguë précisémeent ce même mois d'août 2018, quelques jours après cette modification du texte du Catéchisme. Cette Église peut-elle alors raisonnablement tenir une position d'une telle rigueur envers les divorcés remariés pour s'être simplement débattus dans les difficultés au milieu de leur projet de bâtir un foyer sincère ? L'Abbé Pierre lui-même avait bien eu des maîtresses... qui aurait eu l'idée de l'excommunier ?

Le témoignage de Suzanne

Suzanne s'est séparée récemment. La procédure de divorce est en cours.

Elle vit maintenant avec Mathieu.

Suzanne a une foi profonde. Depuis sa rencontre avec Mathieu, elle n'a jamais lâché la main de son Seigneur, priant avec inténsité au travers des bouleversements et des décisions à prendre. L'eucharistie quotidienne a une grande importance pour elle, et elle a continué à répondre chaque jour à ce rendez-vous avec Jésus. Pour elle, il est évident qu'il marche à ses côtés et qu'il désire toujours ardemmeent se donner à elle dans la communion. Elle est convaincue que Dieu ne veut pas que l'on prive les divorcés remariés de ce sacrement. Un jour, lors de la messe, elle demande dans sa prière à en recevoir un signe.

"C'était une messe dans une communauté de sœurs. On communiait sous les deux espèces. Lorsque mon tour vint de prendre le calice, je m'aperçus qu'une goutte du précieux Sang de Jésus coulait sur le côté. Ne sachant que faire, je saisis le linge sacré et essuyai cette goutte avec respect pour ne pas la laisser tomber. En retournant à ma place, je me dis en moi-même que j'aurais mieux fait de lécher cette goutte pour qu'elle ne soit pas perdue.

Voilà ce que Jésus voulait me dire. Pour chaque personne à qui on défend de communier, c'est le Corps et le Sang de Jésus qui ne sont pas donnés et qui sont perdus, gâchés..."

9/2/2019

QUAND LE SACREMENT DE MARIAGE ÉCHOUE...

Le Pape François, dans La Joie de l'Amour, invite les communautés à l'accueil des couples qui ont contracté une nouvelle union.

Deux théologiens orthodoxes mariés, Paul Evdokimov et Jean Meyendorff, expliquent dans leurs ouvrages le sens du remariage dans la tradition orthodoxe. Il est accordé par la miséricorde de Dieu. Car le sacrement n'est pas une garantie contre l'erreur...

Lire l'article

15/1/2018

Voir aussi : la question du divorce dans l'Evangile de Matthieu (Mt 19)

SYNODES SUR LA FAMILLE

Deux synodes sur la famille ont été organisés par le Pape François en 2014 et 2015. L'une des attentes de nombreux catholique était la levée de l'excommunication à laquelle sont théoriquement soumis les divorcés remariés, mais que de nombreux prêtres et fidèles désapprouvent et ne suivent pas. Teresa Kerob a écrit elle aussi à son évêque pour plaider en faveur de la suppression de cette mesure injuste et contraire à l'esprit de l'Évangile.

Lire les courriels

LA THÉORIE DU GENRE

La théorie du genre (ou théorie du gender) affirme que chacun a la totale liberté de choisir son orientation sexuelle, c'est-à-dire le sexe vers lequel il sera attiré, tout à fait indépendamment de son sexe biologique.

Mon zizi c'est du pipo

Comme l'explique sœur Marie-Emmanuel dans son ouvrage « Femme et Homme, un face-à-face en vérité» (Salvator), la théorie du genre n'est pas une théorie : elle n'a aucun fondement philosophique, scientifique ni psychologique. La condition sexuée fait partie intégrante de notre nature humaine profonde. Elle marque tout notre comportement et notre sensibilité dès la plus tendre enfance. D'ailleurs, les personnes homosexuelles ont rarement choisi de l'être.

J'ai changé d'orientation sexuelle ce matin

Il est néfaste de vouloir enseigner une telle doctrine à des adolescents en pleine puberté. À cette période de la vie, c'est justement la nature sexuée de la personnequi manifeste sa réalité en se développant un point de bousculer l'équilibre intérieur de l'être humain à tous les niveaux.

LA QUESTION DE LA SOUFFRANCE

Cette dissertation était un examen de théologie. Le sujet était :

Est-il possible que Dieu soit tout-puissant et que son Fils soit mort sur la Croix ?


Texte complet en PDF :  La toute_puissance de Dieu et la croix

DES SAINTS MISSIONNAIRES

Saint François de Sales


Ce texte a été écrit pour un examen d'histoire religieuse sur la période de la Réforme. Saint François de Sales a été un évêque durant la période qui a suivi la Réforme et qui a été très riche en saints. Il a prêché les huguenots et inventé le journélisme. On le surnomme le Docteur de l'Amour.

Texte comptet en PDF :  L'élan spirituel de Saint François de Sales


Saint Dominique


Parti en mission auprès des Cathares afin d'utiliser la prédication pour les faire revenir de leur hérésie, Il est le fondateur de l'ordre des Dominicains, appelé "Ordre des Prêcheurs". Il explique comment prêcher. C'est aussi un homme aux qualités exceptionnelles.

Texte complet en PDF : Saint Dominique.


Le bienheureux Père Chaminade


Fondateur de l'ordre des Marianistes, il a dit "nous sommes tous missionnaires". C'est par l'éducation de la jeunesse au lendemain de la Révolution Française qu'il s'est voué à cette mission, en insufflant des principes éducatifs insiprés de l'Evangile, comme cela est développé dans cet article.

Texte complet en PDF : La pédagogie Marianiste appliquée à l'évangélisation dans le monde du travail

Résumé de l'article

La branche masculine des religieux Marianistes a été fondée peu après la Révolution Française par le Bienheureux Père Guillaume-Joseph Chaminade, conjointement à la Mère Adèle de Trenquelléon pour la branche féminine. Sa vocation est l’évangélisation par le moyen de l’éducation de la foi et des mœurs chrétiennes auprès des jeunes, en s’attachant tout particulièrement à la Vierge Marie qui est à la fois un modèle et agissante dans cette mission.  Les fondateurs étaient très actifs : ils ont mis en place des écoles et donné des conseils dans une abondante correspondance sur la manière d’être un bon éducateur. 

La question de l’évangélisation se pose aussi dans le monde déchristianisé du travail en France, où la laïcité réglementaire impose le silence aux chrétiens. Or, il y a de forts points communs entre la démarche du pédagogue, tel qu’il est conçu chez les Marianistes, et celle du missionnaire. On se propose donc d’analyser ce modèle d’éducateur et d’en tirer des leçons pour donner un ensemble de préconisations concrètes s’adressant à tout missionnaire travaillant en entreprise.





BIBLE

La question du divorce dans l'Evangile de Matthieu (Mt 19)

Ce texte a été préparé pour un examen d'exégèse (voir le glossaire pour la terminologie).

Texte complet en PDF :La question du divorce dans l'Evangile de Matthieu (Mt 19)

Le passage de la Bible sui y est étudié : Mt 19 et Mc 10

Récit de la conversion de Paul dans les actes des Apôtres

Ce texte a fait l'objet d'un examen d'exégèse. Il étudie le 3e récit de la conversion de Saint Paul (Ac 22).

Texte complet en PDF : Conversion de Paul


LE MÉTIER D'INGÉNIEUR

Dieu inspire l'ingénieur

Il est possible de vivre la foi chrétienne et témoigner à travers le beau métier d’ingénieur, école de vie et de sainteté, mais aussi source de joies et de communion avec Dieu, les autres et l’univers.

Au cours de l’histoire, de nombreux saints et religieux ont été des scientifiques, comme saint Albert Le Grand (1200-1280) qui participa à la fondation de grandes universités (Barriquand 2013). Mais peu d’entre eux ont été spécifiquement des ingénieurs.

Chercheur de Dieu

Un métier

Le bienheureux Pier Giorgio Frassati  ne figure pas dans la liste parce qu’il est mort très jeune. Lorsqu’il était adolescent, il désirait devenir ingénieur parce qu’il y voyait une voie « pour servir le Christ dans les pauvres. » « Nous devons nous tremper pour être prêts à soutenir

les luttes certainement inévitables, pour donner à notre patrie des jours plus heureux et une société moralement saine » dit-il. Bien que les études scolaires lui soient parfois difficiles, « il désire apprendre le mieux possible pour être un ingénieur compétent et utile aux autres » . (SUF, 2013).

Un métier, c’est un service des autres

Le métier d’ingénieur, c’est d’abord un métier parmi beaucoup d’autres. Très tôt, les premières communautés chrétiennes ont dû s’organiser en se professionnalisant. « Il n'est pas normal que nous délaissions la parole de  Dieu pour le service des repas. Cherchez plutôt, frères, sept d'entre vous, qui soient des hommes estimés de tous, remplis d'Esprit Saint et de sagesse, et nous leur confierons cette tâche. » (Ac 6, 2-3). C’est sur ces paroles des Apôtres que la communauté désigna quelques hommes, dont Etienne, pour assurer ce service. Ce fut l’institution du diaconat.
 
Servir Dieu à travers l’exercice d’une profession utile à la société humaine est un choix de vie qui répond à une vocation spécifique appelant une compétence ou un talent.

On se souvient de l’épisode de Marthe et sa sœur Marie, les amies de Jésus, chez qui il était invité : tandis que Marie était restée au salon à l’écouter, Marthe était affairée à la cuisine. Débordée, elle réclama l’aide de Marie, mais Jésus lui répondit :

« Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. » (Lc 10, 41-42)

Marthe, l’active, et Marie, la contemplative, sont souvent commentées comme des figures représentant la vie professionnelle active comparée à la vie religieuse contemplative. Même si Jésus attribue à Marie la « meilleure part », il n’enlève rien à la valeur de l’action et du service accompli par Marthe. D’ailleurs, à d’autres moments comme lors du lavement des pieds de ses disciples (Jn 13, 2-17), Jésus a souligné l’importance et la nécessité de servir les autres comme il en a lui-même donné l’exemple. Ainsi, le métier d’ingénieur est un choix de vie active comme le choix de Marthe. Le service des autres peut les aider à accomplir leurs propres tâches et apporter ainsi une contribution à de grands desseins. Mais il ne faut pas perdre de vue qu’il est d’abord une conséquence de la charité : aime-t-on réellement autrui si on n’a pas souci de ses besoins ? En exerçant une profession, on ne sert pas nécessairement une personne en particulier, mais toutes les personnes ayant un besoin particulier, et qui fait appel à des compétences. Par ailleurs, il va de soi que l’autre utilité de toute profession et de s’assumer pour ne pas être à la charge d’autrui et servir sa famille en lui assurant un moyen  de  subsistance.

Qu’est-ce qu’un ingénieur ?

Pour aborder maintenant ce qui fait la particularité de la profession de l’ingénieur aujourd’hui, il faut revenir à sa définition même. Un ingénieur est une personne compétente et professionnelle dont la vocation est de répondre à des problématiques d'ordre technique (d’après www.ingenieurs.com). La CTI (Commission des Titres d’Ingénieur, organisme officiel Français) précise : « le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services.

Cette aptitude résulte d'un ensemble de connaissances techniques d'une part, économiques, sociales et humaines d'autre part, reposant sur une solide culture scientifique ».

L’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) va plus loin dans sa vision de la responsabilité collective de la profession d’ingénieur : « La mission primordiale des ingénieurs devient l’obligation de s’interroger sur le meilleur moyen de protéger le public et la société, tout en les servant du mieux possible. »  (IESF, 2013). Il exprime une prise de conscience d’une nouvelle responsabilité de la profession pour servir l’homme et la planète.

D’une façon générale, le mot « technique » désigne un procédé ou des méthodes pour accomplir une tâche qui n’est pas évidente. La technologie est l’étude des techniques et des outils dans différents secteurs de l’industrie ; cela inclut les savoir-faire dans les sciences appliquées, qui concernent plus particulièrement l’ingénieur.
 
Ainsi se définit le rôle de l’ingénieur, qui s’inscrit dans le labeur des hommes pour améliorer la condition humaine.

... à suivre...

Seigneur, aide-moi à trouver mon bug !